Plaque de Saint-Louis metallique

 

Vers le milieu du XVIIIe siècle, apparurent des plaques comportant des éléments métalliques (lis des angles, centre). Sous la Restauration, les plaques entièrement métalliques se généralisèrent, le plus souvent en vermeil. Jusqu'à sa mise en sommeil, l'Ordre exigea la restitution des insignes après le décès des titulaires.

Fermer la fenêtre